Avis Yuka par une diététicienne Articles "Nutrition"

Avis Yuka

Depuis quelques temps, on retrouve beaucoup de personnes en train de scanner leurs produits dans les supermarchés. Pourquoi ? Pour utiliser l’application Yuka et choisir les meilleurs aliments dans les rayons. Que faut-il penser de cette application ? Voici mon avis, en tant que Diététicienne Nutritionniste.

Elle vous donne une note de 0 à 100, selon 3 critères : certaines valeurs nutritionnelles (les calories, protéines, graisses saturées, fibres, sucres et sel), la présence d’additifs, et le mode de production (bio). Elle présente ses avantages et ses inconvénients :

Points positifs

  • Simple d’utilisation : chaque critère est associé à une couleur, et il ne retient que les critères les plus importants pour le consommateur (cités au-dessus).
  • Une véritable prise de conscience : pour les personnes qui ont tendance à consommer de nombreux produits transformés, cette application va vous permettre de prendre conscience de votre consommation de sucre, de graisses ou encore de sel et de pouvoir y remédier en modifiant vos habitudes de consommation alimentaire.
  • Des suggestions : si le produit n’est pas recommandé, des suggestions sont proposées.

Petit plus : Chaque utilisateur peut rajouter ses propres produits.

Points négatifs

Certains points très importants ne sont pas mentionnés.

  • La quantité de graisses totales : on ne connait pas la quantité de graisses totales dans le produit, ce qui est difficile de se rendre compte s’il est gras ou pas.
  • L’origine des sucres : car il peut s’agir de sucres naturels (ex : fructose des fruits ou le lactose des yaourts) ou de sucres ajoutés (sucre blanc, roux…) qu’il faut mieux éviter.
  • Pas de liste d’ingrédients : on ne connait pas l’origine des nutriments affichés et donc de leur qualité. Et les vitamines et les minéraux sont oubliés.
  • Des apports caloriques non évaluées par rapport aux quantités réellement consommées : la teneur en calories est calculée pour 100 g, mais c’est rarement la quantité consommée.
  • Oubli du plaisir : attention à ne pas trop abuser de cet outil qui renforce le contrôle mental de votre alimentation au détriment parfois d’un aliment qui vous procure beaucoup de plaisir gustatif ou ayant un lien affectif. Nous ne mangeons pas des nutriments, un repas est une véritable expérience sensorielle à ne pas négliger.
  • Tendance à l’orthorexie : les médecins s’alarment de plus en plus de cette obsession du manger “sain” au détriment du plaisir gustatif et/ou des sensations alimentaires. Cette obsession correspond à un nouveau trouble du comportement alimentaire appelé “orthorexie” entraînant de nombreuses conséquences dans le quotidien de ces mangeurs en quête permanente de la “Healthy Food”.

AVIS SUR YUKA

C’est une application bien pensée, pour mieux se repérer parmi tous les produits en rayon et une meilleure visibilité sur ce que l’on mange. Elle part d’une bonne intention : permettre à ses utilisateurs de faire de meilleurs choix alimentaires.

Visez des produits qui contiennent le moins d’ingrédients possible et favorisez de la diversité, du local et de saison. Enfin, n’oubliez surtout pas de prendre du plaisir en mangeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.